Le Tencel® : une matière écologique efficace ?

https://www.chicvegan.com/an-easy-guide-to-understanding-tencel-the-eco-sexy-textile/

Qu’est ce que le Tencel® (ou Lyocell) ?

Lancé aux Etats-Unis dans les années 1970, le Lyocell désigne une fibre textile artificielle écologique, fabriquée à partir de cellulose de bois d’eucalyptus, de chêne, de bambou ou de bouleau. La cellulose implique d’être dissoute dans un solvant naturel non toxique afin d’être ensuite transformée en fibre pour fabriquer des fils.

On parle plus souvent de Tencel®, marque déposée par l’entreprise autrichienne Lenzing AG, leader en la matière. Le Tencel® est donc un type de Lyocell®, nom générique, fait à partir de bois d’eucalyptus. Par souci de compréhension, nous emploierons le terme Tencel® dans cet article.

 Le Tencel® a obtenu l’award de la meilleure technologie pour le développement durable aux European Awards for the Environment en 2000 et s’est imposé comme une matière écologique et respectueuse de l’environnement. Cela en fait une matière particulièrement intéressante pour l’industrie textile, utilisé aussi bien pour des draps, des serviettes, des éponges, que pour de la lingerie, des tee-shirts ou des vêtements de sport écoresponsables.

Une matière vraiment écologique ?

Le processus de fabrication du Tencel® est innovant et a un faible impact environnemental.

En effet, les arbres dont la cellulose est extraite, requièrent très peu d’eau. Ils ne sont pas coupés, simplement dévêtus. Le bois provient alors majoritairement de forêts d’Afrique du Sud ou de forêts européennes, certifiées FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières). L’eucalyptus, majoritairement utilisé pour la fabrication de Tencel®, se distingue par sa pousse très rapide et ne requiert ni manipulation génétique, ni arrosage artificiel, ni pesticides. De plus, le solvant utilisé pour transformer la cellulose en fibres, le NMMO, est non toxique et réutilisé dans plus de 99% des cas.

Ainsi, la fabrication du Tencel® en circuit fermé est écologique. Elle permet d’éviter toute pollution des eaux, l’usage de pesticides et la destruction des forêts.

Infographie cycle Tencel

Une innovation pour les vêtements de sport ?

Le Tencel® a une empreinte carbone minimale et est biodégradable. Il semble aussi être le tissu idéal pour créer des vêtements de sport écoresponsables et efficaces. En effet, le Tencel® est un tissu respirant qui absorbe l’humidité, permet de réguler la transpiration et neutralise les odeurs en empêchant la formation de bactéries. Il s’agit donc bien d’une matière hygiénique qui absorbe aussi rapidement que la laine mérinos et en présente les avantages tout en étant vegan. Le Tencel® apporte aussi une sensation de fraîcheur à la peau, très agréable lors de pratiques sportives. Le tissu est doux, confortable, souvent comparé à la soie, et hypoallergénique. 

Néanmoins, pour les sports intenses, on lui préfèrera des matières synthétiques recyclées. En effet, le Tencel® sèche moins rapidement que le polyester ou le polyamide et peut être moins résistant en cas de frottements prolongés. De plus, le maintien qu’il procure est moindre. On le privilégiera donc pour les sports doux à modérés.

TENCEL VERSUS COTON

À la différence du Tencel®, le coton est une fibre naturelle, ce qui ne veut toutefois pas dire écologique. La production de coton est une des plus polluantes au monde. Ainsi, il faut moins de 1000 litres d’eau pour produire 1 kg de Tencel® contre 5000 pour 1 kg de coton, soit cinq fois plus. Contrairement au coton, le Tencel® est produit en circuit fermé sans pesticide et demande aussi moins de superficie. On estime qu’une surface de 6m² permettrait de produire jusqu’à 10 tee-shirts en Tencel® contre 1 seul tee-shirt en coton. Le coton est une matière très agréable à porter mais le Tencel® semble plus efficace pour créer des vêtements de sport car il est jusqu’à dix fois plus résistant au développement des bactéries et est aussi plus absorbant. 

TENCEL VERSUS VISCOSE

Le Tencel® est une matière proche de la viscose, inventée un siècle auparavant et fabriquée de façon similaire, à partir de cellulose de bois. L’impact environnemental n’est cependant pas le même. À la différence du Tencel®, la production de viscose nécessite l’utilisation du disulfure de carbone, un solvant toxique, polluant et non réutilisable. Paul Blanc, dans son ouvrage Fake Silk: The Lethal History of Viscose Rayon remarque que 30% des ouvriers, directement exposés à la viscose, montrent des signes sérieux d’empoisonnement. Cela constitue, selon lui, un exemple parfait de greenwashing, un tiers de la viscose provenant également de forêts en voie d’extinction.

Néanmoins, on peut objecter qu’il est possible de trouver de la viscose française qui respecte et protège les travailleurs et consommateurs des produits chimiques utilisés pour sa transformation. C’est le pari fait par certains créateurs français, dont Bleu Tango. D’autre part, Tencel® n’est pas toujours synonyme d’éco-responsabilité. Des productions de Tencel® sont aussi trouvables en Chine. Il est alors nécessaire de se renseigner sur l’origine du Tencel® utilisé ou si ce dernier est produit par l’entreprise Lenzing qui s’engage à ce que 50% de ses forêts soient situées en Europe.

Comment entretenir le Tencel® ?

Entretenir le Tencel® est très facile. En effet, le tissu est pratiquement infroissable. Il est fortement déconseillé de le laver à plus de 40°C pour éviter qu’il rétrécisse. De la même manière, l’idéal est de le conserver dans un endroit frais et aéré, et de le sécher naturellement. Nous déconseillons l’usage du sèche-linge pour préserver nos produits mais aussi pour limiter notre impact environnemental.

Conclusion : quel est notre avis chez Gayaskin ?

Chez Gayaskin, nos tissus à base de Tencel® sont tissés au Portugal à partir d’un fil de Tencel® produit par la société autrichienne Lenzing. Ce fil provient de pulpe de bois d’eucalyptus collectée dans des forets certifiées FSC, majoritairement européennes. Par ailleurs, nos matières premières et teintures Gayaskin sont certifiées Oeko-Tex©, c’est-à-dire qu’aucun produit toxique pour le corps ou l’environnement n’a été utilisé lors de la fabrication.

Néanmoins, le Tencel® n’est pas la solution miracle, il n’y a pas de coût zéro. La production de Tencel nécessite tout de même de l’énergie. C’est pourquoi, nous le combinons à des matières recyclées comme le mesh, le nylon ou le polyester afin de donner une seconde vie à nos déchets mais aussi pour vous garantir la meilleure qualité et le meilleur confort. Ces matières apparaissent plus adaptés pour confectionner des vêtements pour des sports à haute intensité.

Vous l’aurez compris, le Tencel® est donc bien une matière éco-responsable de qualité et novatrice. Néanmoins, celle-ci présente encore certains désavantages, c’est pourquoi nous l’utilisons en complément de matières recyclées.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre panier