Sur toute notre chaine de production, tissus – étiquettes – emballages, nous cherchons les matières premières permettant de réduire au maximum notre impact sur l’environnement. Nous avons choisi de confectionner nos produits en fibres synthétiques recyclées, alliance parfaite d’un bilan carbone fortement réduit et de propriétés techniques indispensables au textile sportif. Nous contribuons dans le même temps à réduire la quantité de déchets qui s’accumulent sur la planète !

Recyclé
Recyclé

Du polyester issu de bouteilles en plastique et certifié 100% recyclé, en circuit court

Le polyester que nous utilisons est fabriqué à partir de bouteilles en plastiques utilisées et son contenu est certifié 100% recyclé grâce à la certification UNI 11505 (le terme « recyclé » peut normalement être utilisé pour des mélanges avec du polyester vierge).

Chez Gayaskin, toutes les étapes nécessaires à la transformation des déchets en tissus sont réalisées en circuit court dans le nord de l’Italie, de la collecte des bouteilles au tissage du fil :

Recyclage des bouteilles en polyester
Recyclage des bouteilles en polyester
  • Les bouteilles en plastiques sont collectées, triées.
  • Elles sont broyées en petits morceaux qui sont eux-mêmes fondus et transformés en granulés.
  • Cette matière est chauffée puis passée dans des sortes d’entonnoirs qui permettent de fabriquer des filaments.
  • Ces filaments sont ensuite travaillés dans différentes machines, pour les combiner, tendre etc… afin d’arriver au fil de polyester recyclé utilisable.

Avec tous ces atouts combinés, la réduction de l’impact carbone est de plus de 50% par rapport à une fibre en polyester vierge issu du pétrole.

 

Un nylon fabriqué à partir de filets de pêche et tapis recyclés

Le second type de tissu technique que nous utilisons est le nylon (ou polyamide). Celui-ci provient de deux types de déchets, qui sont collectés via plusieurs programmes mis en place par le filateur  :

  • Des déchets collectés post-usage, ou « post-consumer » : principalement filets de pêche mais aussi les parties supérieures de certaines moquettes en nylon. Ces déchets constituent au moins 50% de la matière première.
  • Des déchets industriels ou « pre-consumer » : déchets plastiques, chutes de tissus ou de matières en nylon.

Ces déchets sont transformés en Slovénie et Italie pour aboutir à un fil aux propriétés techniques identiques au nylon conventionnel, mais 100% recyclé (certifié par un organisme indépendant).

Une tonne de polyamide recyclé c’est :

  • 1,8 tonnes de déchets collectées – L’entreprise indique traiter plus de 1000 tonnes de déchets par mois.
  • 7 barils de pétrole sauvés
  • L’équivalent de 5,7 tonnes d’émission de CO2 qui n’ont pas été rejetés dans l’atmosphère
  • 1 600 000 L d’eau économisés

La réduction de l’impact carbone par rapport à de nylon classique est de 58% !

 

Aller plus loin avec des cordons et étiquettes recyclés

Pour pousser notre démarche au maximum, nous avons chercher à réduire notre emprunte carbone dans chaque détail. Les étiquettes de composition et marque de nos produits sont également faites à partir de bouteilles en plastique recyclées. Il en va de même pour les cordons (à la taille de certains legging), qui sont fabriqués en France, là encore avec un fil certifié à 100% issu du recyclage.

Nos totebags sont en coton bio

Pour nos tote bags, nous n’utilisons pas de fibres synthétiques recyclées mais du coton bio certifié GOTS.

En effet, le coton conventionnel est une des matières textiles les plus polluantes pour deux raisons :

  • l’utilisation astronomique d’insecticides et pesticides : respectivement 24% et 10% de la consommation dans le monde alors qu’il n’occupe que 2,5% de la surface agricole mondiale !
  • la consommation très forte en eau : plus de 20 000 L pour 1 kg dont environ 2100 L apportés par l’Homme.
Coton bio

Nous avons choisi le coton bio car celui-ci interdit l’utilisation de pesticides et permet de réduire la consommation d’eau apportée de plus de 90% celle-ci passant à environ 180L / kg*.

Pour nos Tote Bags, le coton bio vient des Etats Unis ou d’Inde puis il est tissé en France, dans les Vosges.

*Source : THE LIFE CYCLE ASSESSMENT OF ORGANIC COTTON FIBER – Textile Exchange (LCA réalisée par PE INTERNATIONAL)

Nos emballages

Nous essayons au maximum d’éviter le plastique dans nos emballages de livraison : cartons recyclables et feuilles de soie pour protéger les produits.