Nous sommes exigeants dans notre engagement éco-responsable. Nous remettons sans cesse en question notre chaîne de valeurs afin de toujours proposer de meilleurs produits avec moins d’impact écologique. Nous recherchons la traçabilité maximale sur chaque centimètre carré de nos vêtements (cf toutes les autres rubriques de la page démarche). Cependant, tout n’est pas parfait.

Notre projet est un cheminement, et nous sommes loin de l’impact 0. Pour cela, il faudrait courir nus.

Nous avons décidé de partager clairement avec vous ce qui est critiquable et nos limites actuelles.

La recyclabilité de nos vêtements

Nos deux fils recyclés polyester et polyamide sont tous deux recyclables et ce, à l’infini. Cependant, pour composer nos tissus, ces fils sont ensuite tissés avec de l’élasthanne (22%) afin qu’ils soient stretch et adaptés à une utilisation sportive. Ce type de mélanges est ce qui rend de nombreux habits d’aujourd’hui non recyclables au sens où l’on ne pourrait pas refaire un fil à partir des vêtements broyés. Quelques mots de notre fournisseur italien à ce sujet :

« En théorie même si nos articles pourraient être recyclés aujourd’hui il n’y a aucun intérêt écologique à le faire : cela nécessiterait de séparer le fil élasthanne du fil polyamide, et le seul moyen est actuellement chimique et polluant. Cependant, à l’avenir, nous espérons pouvoir le faire et d’après les informations que j’ai pu avoir les filateurs travaillent sur des possibilités d’une séparation plus écologique et non chimique de ces 2 fils pour que cela ait un sens. Mais cela risque de prendre du temps avant d’y arriver. »

Le mesh constituant les aérations

Sur les leggings de notre gamme Skin, nous avons positionné des empiècements en tissu « mesh » derrière les genoux afin d’optimiser la ventilation. Celui-ci, qui vient d’Italie, est composé de 84% de polyamide non recyclé. Nous n’avons pour l’instant pas trouvé de fabriquant proposant un produit qui nous convienne en recyclé. Le très faible volume de commande (car petite partie du legging) ne facilite pas les recherches. C’est notre principale piste d’amélioration pour les collections futures et nous sommes confiants sur le fait de trouver notre bonheur. Ce tissu est néanmoins certifié REACH.

Les « accessoires » (zips, élastiques, pads)

L’origine et la composition des accessoires sont très rarement indiquées, même chez les marques éthiques. Ils représentent en effet un faible pourcentage de la composition des vêtements. Nous faisons le choix d’aller au bout de notre démarche et de vous parler aussi de ces éléments car il y a théoriquement pas mal de progrès à faire.

Nos zips

Pour nos zips, nous nous fournissons auprès d’une mercerie française, dans la marque YKK. Le groupe possède des usines un peu partout dans le monde, et aussi en France. On nous a indiqué que nos zips venaient au final de l’usine française, mais il est fortement probable que plusieurs des éléments constituant le zip viennent du Japon. Nous n’avons pas pu retracer cela avec précision. De plus, ceux-ci sont composés de polyester non recyclé. Ils sont néanmoins certifiés Oeko-Tex®.

Nos élastiques et pads de brassières

Nos élastiques et pads de brassières ne sont pas non plus issus de fibres recyclées.

Cependant nous avons fait au mieux et les pads, produits par une entreprise allemande en Pologne, sont certifiés Oeko Tex®. Les élastiques sont tissés en France par une entreprise familiale avec un grand savoir-faire et sont également certifiés Oeko-Tex®.